«Je garde mon but sous les yeux et je peux tout réussir si je le veux !»

Madame Moser, pourquoi vouliez-vous perdre du poids ?

"Je n’ai jamais accepté ma surcharge pondérale. J’ai toujours voulu être mince et ai tout essayé. Avec un poids de pratiquement 155 kilos, monter les escaliers était un véritable supplice et j’avais de la difficulté à rester longtemps debout car j’avais très mal à mon talon droit. Faire du shopping dans un centre commercial était pratiquement une torture. Un événement m’a particulièrement rendue malade ; un vieux monsieur m’a aperçue sur les escaliers roulants et s’est moqué de moi à voix haute, disant qu’il serait mieux que je sois engloutie par la terre."

Depuis quand aviez-vous des problèmes de poids ?

"J’étais déjà grassouillette durant mon enfance. A 18 ans, j’avais une silhouette idéale (taille 38) à force de suivre rigoureusement des régimes. Naturellement, je n’ai pas pu maintenir ce succès durant longtemps et l’effet yo-yo m’a fait grossir de plus en plus après chaque régime. A 30 ans, j’ai entrepris une nouvelle tentative avec un régime dissocié, ce qui m’a permis de perdre près de 30 kilos. Puis j’ai malheureusement perdu le contrôle de mes comportements alimentaires à la suite du décès de ma maman et de la perte presque simultanée de mon chat. C’était vraiment désespérant. Finalement je ne savais plus ce que je devais manger – tout me faisait grossir !"

Pourquoi avez-vous choisi le concept Rohner ?

"Il était très important pour moi de savoir que finalement quelqu’un pourrait m’aider. Je me sentais bien seule avec mon problème de poids. Je n’avais plus que les deux solutions suivantes : le concept Rohner ou alors la gastroplastie. L’importante intervention nécessaire à la gastroplastie me faisait peur, un taux de mortalité d’environ 10% est très effrayant ! L’une de mes connaissances en est d’ailleurs décédée.
Le docteur Rohner m’a donné du courage depuis le début, en me disait que j’y arriverai ! Je suis aujourd’hui très heureuse de m’être décidée pour le concept Rohner. J’ai enfin trouvé la méthode qui me donne des bons résultats sur le long terme sans que je meure de faim. J’ai même bien rigolé lorsque, lors d’un contrôle, le docteur Rohner m’a dit que je n’avais pas assez mangé ! Alors que durant des années j’avais entendu que je mangeais trop."
Comment s’est passée la perte de poids ?

"Plus je perds du poids, plus je me sens vivante ! J’ai beaucoup plus d’énergie qu’avant. Au niveau de ma santé, je vais déjà bien mieux qu’auparavant. Je n’ai plus de diabète de type 2, mes maux de ventre ont disparu et mon talon me fait enfin moins mal. Monter les escaliers est aussi devenu plus aisé. J’ai déjà perdu 53 kilos, ce qui correspond à plus de 5 sacs de 10 kilos de litière pour chat ! C’est presque inimaginable que j’aie pu me promener tous les jours avec une telle charge sur moi – à chaque pas !"
Comment vous sentez-vous aujourd’hui ?
"Je me sens déjà très bien. J’ai encore 42 kilos à perdre et j’y arriverai encore. Dès que je pèserai moins de 100 kilos, je m’inscrirai à un cours de danse du ventre, je m’en réjouis déjà ! Je n’ai jamais jeté les habits que je portais avant; maintenant, je porte une taille 44. Mon but est la taille 38 et je l’atteindrai. Je me réjouis que vous veniez alors à nouveau me trouver pour un interview et que vous me preniez en photo !"

Comment votre entourage a-t-il réagi ?

"Beaucoup de personnes m’ont parlé de ma perte de poids. Parmi elles, nombreuses sont celles qui pensaient que j’avais subi une gastroplastie. Quand je leur disais que c’était uniquement dû à une modification d’alimentation, tous ont été très étonnés. J’ai déjà recommandé le concept Rohner à plusieurs personnes en surcharge pondérale. Plusieurs se sont inscrites et ont acheté le livre de recettes. J’échange avec ma collègue des recettes adaptées au concept et nous nous motivons mutuellement pour persévérer. J’aimerais aussi remercier mon papa, mes amis de longue date Sunya et Bobo ainsi que mon amie Mary ; ces personnes m’ont toujours soutenue. Bien sûr, je remercie particulièrement le docteur Rohner. Grâce à lui, je peux à nouveau me regarder dans le miroir et mon existence vaut de nouveau la peine d’être vécue. Le concept Rohner m’a purifiée : mon corps, mon esprit et mon âme. Je garde mon but sous les yeux et je l’atteindrai !"

Ursula Moser
Responsable des exportations dans une fabrique de machines
Âge: 41
Poids de départ: 155 kilos (IMC 56)
Poids aujourd’hui: 102 kilos (IMC 37), But : 60 kilos (IMC 22) 
Taille: 1.66m
Début du concept Rohner: Août 2003

Avant

Après