Le concept Rohner fonctionne de la manière suivante…

L’histoire de l’Humanité est une succession de situations de manques. Les temps d’abondance (été/automne) devaient être utilisés pour constituer des réserves afin d’affronter des périodes plus difficiles (hiver).
Les personnes capables de stimuler leur appétit en fonction de l’abondance de la nourriture et de constituer des réserves étaient alors un avantage pour leur survie.
Grâce au test de tolérance au glucose que nous effectuons à nos patients, il est possible de déterminer chaque type de métabolisme. Pour ce faire, le patient doit ingérer une boisson contenant l’équivalent métabolique de 3 à 4 petits pains complets; l’évolution sanguine est alors analysée chaque heure suivant l’ingestion.
L’intérêt pour nous est de constater ce que votre propre corps fait de ces petits pains.

Si l’équivalent des petits pains sert avant tout à constituer des réserves, nous savons alors que vous avez tendance à stocker, un peu à la manière d’une marmotte durant l’été.
Lorsque le métabolisme est programmé sur la constitution de réserves, tout est acheminé vers ces stocks. Pensez à la marmotte! Lors de ses activités estivales, elle ne distingue plus si une herbe est destinée aux réserves ou est directement utilisée.
Nous cherchons alors à savoir quelle est votre capacité à stocker des réserves, à la manière des marmottes.
Etant donné que nous ne pouvons pas modifier ces capacités, les personnes qui souffrent de problèmes de poids doivent éviter les aliments servant à la constitution de réserves et ne manger que ceux couvrant les besoins quotidiens et permettant de brûler les stocks de graisse constitués.   
Grâce aux résultats des recherches, les différents aliments peuvent être classés selon leur structure biochimique dans des classes de risque adaptées à chaque patient.
Vous pouvez découvrir dans les statistiques à quel point les différents paramètres du métabolisme (cholestérol, acide urique) s’améliorent de manière significative grâce à l’alimentation spécifique que nous recommandons.