«J'ai trois tailles de confection de moins !»

1. Mme Boser, pourquoi souhaitiez-vous maigrir ?

"Pendant des années, j'ai toujours essayé de maigrir, hélas, sans succès persistant. J'ai vraiment essayé toute la gamme, entre autres le jeûne, le comptage de calories et de différents régimes Formula. Dès que je mangeais de nouveau 'normalement' le fameux effet yo-yo était au rendez-vous et j'ai repris non seulement le poids perdu mais bien plus.

J'ai bien sûr essayé de me débarrasser de mes kilos superflus par le biais d'une 'nutrition saine'; j'ai mangé du birchermüesli avec des bananes, des produits complets, du riz ainsi que beaucoup de fruits et de légumes. Dans la rétrospective je dois avouer que ce régime était une erreur de taille. Je n'aurais jamais imaginé qu'un müesli au petit-déjeuner était absolument faux pour mon corps.

Mon malaise augmentait constamment, je me sentais gonflée et je me rendais compte du fait que certains aliments ne me faisaient pas du bien, sans pourtant savoir lesquels exactement et je ne me sentais pas en forme. J'ai alors cherché une solution apte à m'aider à long terme à me sentir en pleine forme et à l'aise."

2. Depuis quand aviez-vous éprouvée des problèmes de poids ?

"Je n'ai jamais été 'grosse', mais je n'ai jamais eu les mensurations idéales, ni comme adolescente, ni comme adulte. Après avoir débuté ma carrière professionnelle j'ai grossi continuellement. Lors de mon travail chez Radio 24 cela n'importait guère. Mais alors que j'ai commencé à travailler comme présentatrice chez TeleZüri je n'étais pas trop enthousiaste de l'air que j'avais à l'écran - du fait que la caméra grossit toute personne d'env. 10 autres kilos."

3. Pourquoi avez-vous retenu le concept Rohner ?

"Bien d'autres de mon entourage avaient maigri de manière considérable grâce au concept Rohner et étaient capables de maintenir le poids atteint. J'ai en plus constaté que ces gens participaient normalement à la vie sociale malgré tout et que ce régime ne leur imposait aucune restriction. Cela m'a incité à m'inscrire chez le Dr. Wolfgang Rohner moi-aussi."

4. Et comment la cure d'amaigrissement s'est-elle passée ?

"Ce qui m'a convaincu est le fait que la disposition génétique individuelle constitue la base sur laquelle le catalogue personnel des aliments est établi. Avoir un plan que je peux suivre, un catalogue bien défini - rouge, jaune, vert, voici ce qui est important pour moi ! Aujourd'hui je prends beaucoup plus de plaisir à manger, car je sais ce que je peux manger en abondance et sans avoir mauvaise conscience. Avec le son spécial du concept Rohner on peut fabriquer des petits-pains, pizzas et gâteaux délicieux. Même mes invités aiment ces pâtisseries pas comme les autres.

De principe, je n'ai plus aucune envie de manger les aliments de mon 'catalogue rouge'. Par exemple, si des pâtes sont servies lors d'une invitation elles ne sont plus tellement de mon goût qu'autrefois. Je constate par ailleurs que je mange plus qu'auparavant du point de vue quantité (c.-à-d. avant d'entamer le concept Rohner) mais uniquement les aliments qui me font du bien."

5. Comment vous-sentez vous actuellement ?

"Je me sens en pleine forme du point de vue physique et psychique. L'envie de bouger est une nouvelle expérience inhabituelle pour moi ; les activités sportives régulières entretemps occupent un rang important dans ma vie. Je n'ai pas pu faire du jogging jadis p. ex., car j'étais trop lourde. Actuellement je fais du jogging au moins deux fois la semaine. Avec les exercices complémentaire sur ma Power-Plate je peux tonifier mes muscles et raffermir le corps entier."

6. Et comment votre entourage a-t-il réagi ?

"Mon entourage a réagi avec beaucoup de compliments pour mon aspect. Beaucoup m'ont demandé qu'elle fût ma formule à succès. J'ai pu gagner beaucoup d'eux pour le concept de Rohner !"

Patricia Boser
Moderatorin, Journalistin und Mutter
Âge: 41
Taille: 1.70m
Perte: 3 Tailles (de 42 à 36)
Début du Concept-Rohner: Depuis janvier 2008 de manière stricte